Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Base de données

Cote : AD01
Langues : français
Fiche n° : 787
Article ouvrage
Chauvet, Michel
La domestication des plantes
In Terroirs, territoires, lieux d'innovation
ca 1997. - pp. 17-23, tabl.. Bibliogr. p. 23

Congrès : Université d'automne "Terroirs, territoires, lieux d'innovation", Thonon-les-Bains, 1995, INRA, Direction de l'information et de la Communication ; Ministère chargé de l'Agriculture, Direction Générale de l'Enseignement et de la Recherche

Résumé : Les plantes cultivées ont toujours étonné les hommes par leur étrangeté et la profusion de leurs formes et de leurs couleurs. Les progrès de la connaissance de leur origines ont été très lents. C'est la génétique, et particulièrment la cytogénétique, qui allait permettre de mettre en évidence les relations entre les formes cultivées et leur cousins et ancêtres sauvages, surmontant l'obstacle de leur divergence phénotypique. De nos jours, la génétique moléculaire apporte de nouveaux outils, qui permettent d'affiner les recherches. La puissance de l'approche biologique a pu reléguer un moment les approches issues des sciences humaines qui avaient tant servi à de Candolle. Mais si la biologie explique les mécanismes qui transforment une plante sauvage en plante domestique, c'est bien l'homme avec ses pratiques, ses savoir-faire, ses croyances et ses préférences culturelles qui a modelé les plantes cultivées. On a affaire à un processus évolutif complexe, qu'il convient d'envisager dans toutes ses dimensions, et qui est toujours à l'oeuvre. Préparations / Savoir-faire : domestication des plantes

Venir nous voir

Ouvert à tous,
le Centre de Documentation vous accueille :

du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h

sur le Technopôle ALIMENTEC,
rue Henri de Boissieu,
01000 Bourg-en-Bresse.

04 74 45 52 07
communication@ethno-terroirs.cnrs.fr