Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Base de données

Langues : français
Fiche n° : 755
Article ouvrage
Saumade, Frédéric
Race régionale, identité nationale : Pour une ethnologie des comportements électoraux
In Terrain : L'amour
1996. - pp.123-148, ill. Bibliogr. p. 101-114


Résumé : Les élections présidentielle et municipales de 1995 ont confirmé l'accroissement de l'électorat du Front national, notamment dans l'est et le sud-est de l'Hexagone. De ce point de vue, les pays languedociens et provençaux figurent à la pointe. Les gens de bouvino, passionnés par la tauromachie camarguaise, sont directement concernés car les villages et les villes où l'on observe la plus grande ferveur pour les jeux d'arènes sont aussi devenus de véritables bastions du parti lepeniste. Il faut néanmoins remarquer que, dans les communes de la bouvino où cette tendance est le mieux avérée, l'image personnelle du président du Front national et la dimension nationale du scrutin constituent des facteurs très importants puisque aux élections municipales qui ont suivi la présidentielle, les candidats locaux du Front national sont loin d'avoir obtenu des scores aussi élevés que leur chef quelques semaines auparavant. Ce dernier point met en évidence la singularité électorale du pays de bouvino par rapport à la partie non taurine de la Provence, où le Front national a conquis trois municipalités. L'auteur montre qu'il s'agit d'un véritable particularisme politique, fondé sur une corrélation entre le discours intégriste que Le Pen maîtrise avec un incontestable savoir-faire, l'idéologie traditionaliste du milieu tauromachique et les représentations identitaires des autochtones, fortement teinté de racialisme félibréen.

Venir nous voir

Ouvert à tous,
le Centre de Documentation vous accueille :

du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h

sur le Technopôle ALIMENTEC,
rue Henri de Boissieu,
01000 Bourg-en-Bresse.

04 74 45 52 07
communication@ethno-terroirs.cnrs.fr