Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Base de données

[Compte-rendu de J.-P. Digard] (146.55 Ko)
Cote : HE56
Langues : français
Fiche n° : 4180
Ouvrage
D'Hont, Olivier
Techniques et savoirs des communautés rurales : approche ethnographique du développement
Paris : Karthala, 2005. - 378 p, ill., tableaux, figures. Bibliogr. pp. 365-372. Glossaire pp. 355-363


Résumé : La démarche ethnographique, ou technologie culturelle, est une observation visuelle des pratiques matérielles alliée une confrontation explicative avec les acteurs concernés, pour construire un modèle descriptif de ce qui se joue à l'interface hommemilieu (transferts actifs de matières et d'énergie) et à l'interface communautécontexte extérieur (l'offre de biens, de modèles, de services, en contrepartie des obligations de production, des prélèvements consentis sous l'effet du marché et des prélèvement subis). Sont qualifiées de rurales des populations qui tirent des ressources de leur environnement immédiat des produits de la nature qui, transformés et consommés ou échangés, leur permettront, a minima, de disposer des moyens matériels, sociaux et psychosociaux d'assurer localement la succession des générations. L'ouvrage, conçu comme un manuel, expose en détail et avec des définitions très précises l'étude du système technique et des relations sociales qui le sous tendent. Un chapitre est consacré aux distinctions entre l'approche ethnographique et celle des agronomes ou agroéconomistes.#Trois étapes pour une étude rurale ou enquête de terrain : d'abord l'inventaire du système technique ou recueil et organisation de faits, et objets matériels, objets de consommation et de pratiques auxilliaires (outils, contenants, etc.) Ensuite, l'inventaire des pratiques matérielles connues du groupe et leurs variantes, c'est à dire le « système technique »., l'organisation sociale et les représentations. Un savoir est ainsi généré, utilisable dans des démarches comparatives par des spécialistes de disciplines différentes, ainsi que par des agents impliqués dans des opérations de développement rural, particulièrement dans des « pays du Sud ». Enfin, l'ethnographe questionne la population hôte pour démêler les règles relatives aux matières d'ouvres (ressources, produits, objets, déchets), celles relatives aux lieux (écosystèmes exploités, sites de transformation, sites de consommation, lieux de rejet), celles relatives aux techniques (modalités de productions, de transformation, de consommation), et les règles attachées aux personnes (acteurs et autres membres de la communautés, personnes extérieures). Il observe par ce biais la structuration sociale de la communauté au travers des inégalités (rapport homme/femme, aînés/cadets, ayants droit/dominés), mais, également, les formes de subordination de la communauté à une autorité supérieure : Etat, «maîtres de la terre », tribu dominante, etc. soumission aussi aux acteurs dominants sur le marché [extraits de la note de l'Auteur]. Domaines : Agriculture et Elevage : Techniques / Systèmes de culture; Développement : durable, local, intégré, communautaire, rural
Sujets / Produits : pratiques techniques; communautés rurales; savoirs; développement durable; ethnographie
Localisation : Pays du Sud

Venir nous voir

Ouvert à tous,
le Centre de Documentation vous accueille :

du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h

sur le Technopôle ALIMENTEC,
rue Henri de Boissieu,
01000 Bourg-en-Bresse.

04 74 45 52 07
communication@ethno-terroirs.cnrs.fr