Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Base de données

Langues : français
Fiche n° : 2795
Ouvrage
Meyer, Jean-Marie; Plunkett, Patrice de (entretiens avec)
Nous sommes des animaux mais on n'est pas des bêtes : libres propos d'un philosophe sur les animaux et les hommes
Paris : Presses de la Renaissance, 2007. - 238 p


Résumé : Réflexion d'un philosophe sur les dérives du concept du "vivant". Partant du constat «d'effacements répétés» de la frontière fondamentale qui existe entre l'homme et l'animal où un militantisme «animalitaire» assimile l'animal à l'homme, l'auteur critique cet anthropomorphisme en première partie d'ouvrage pour une remise au centre de l'homme (anthropocentrisme) dans la seconde partie : en direction des bêtes, c'est plutôt de protection qu'il convient de parler. Quand quelqu'un maltraite l'une d'entre elles, ce n'est pas à elle qu'il manque de respect, mais à sa propre condition d'être humain, à sa propre dignité. Au passage, l'auteur note qu'en 1933 et en 1935, le régime hitlérien a édicté deux lois qui, «pour la première fois, reconnaissent à l'animal sa valeur intrinsèque d'être naturel, ayant des droits par lui-même, indépendamment des hommes. La loi nazie interdit par exemple le gavage des oies, comme le demanderont les écologistes occidentaux soixante-dix ans plus tard.» Il fait par ailleurs un parallèle entre l'hyper-écologie et l'hyper-technologie. La première veut que «l'on reconnaisse des droits aux animaux, aux végétaux, aux rochers». La seconde affirme que «le vivant n'est qu'un matériau, le monde une production, et que la technoscience a tous les droits». Jean-Marie Meyer estime que, apparemment ennemis, ces deux courants sont en fait jumeaux car «ils partagent le même impensé, le même non-dit : dans les deux cas, ils oublient le visage et le mystère de l'homme. La dignité humaine n'est plus au centre. On ne parle plus de l'homme, on parle du "vivant"» Domaines : Généralité et Ouvrages de référence
Sujets / Produits : vivant; anthropomorphisme; anthropocentrisme; animal; être naturel; protection; animaux; gavage des oies; règlementation hitlérienne; matériau; technoscience; militantisme animalitaire; hyper-écologie; hyper-technologie

Venir nous voir

Ouvert à tous,
le Centre de Documentation vous accueille :

du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h

sur le Technopôle ALIMENTEC,
rue Henri de Boissieu,
01000 Bourg-en-Bresse.

04 74 45 52 07
communication@ethno-terroirs.cnrs.fr